Atelier « Vulnérabilités résidentielles » du REHAL (réseau « REcherche HAbitat-Logement ») le 11 mars 2022.

L’enjeu de l’atelier « Vulnérabilités résidentielles » est d’articuler la question du mal-logement et celle de l’habitat non-réglementaire. Le réseau Recherche Habitat Logement a pour ambition de faire de cet atelier un espace d’échange entre chercheurs qui travaillent sur les pays du Nord et du Sud. Les situations de « vulnérabilité résidentielle », en ce qu’elles renvoient aux fragilités tant de l’habitat qu’à celles des populations, sont appréhendées non seulement comme la résultante d’un processus politique et économique mais aussi comme des expériences multiformes et ambivalentes.

Plus d’info sur les activités passées ici.

La prochaine séance aura lieu le 11 mars de 14h à 17h à Paris (salle 705, Centre de recherche sur l’Habitat, ENSA Paris Val de-de Seine, 3-15 quai Panhard et Levassor, 75013 Paris) :

  • Tour de table et présentation des sujets de recherche des membres de l’atelier
  • Présentation de Gaella Loiseau : « Des espaces pour vivre ? Les processus de ségrégation des gens du voyage à l’œuvre dans la création des aires d’accueil » (discutant : Arnaud Lemarchand)
  • Programmation des activités de l’atelier

OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Chiara Pesaresi (10 février 2022). Atelier « Vulnérabilités résidentielles » du REHAL (réseau « REcherche HAbitat-Logement ») le 11 mars 2022. Regards croisés sur la Vulnérabilité : individus, sociétés, environnement. Consulté le 14 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/nfte


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search